Duras 5: Au lieu de mourir

Maurice Darmon

Le cinéma de Marguerite Duras (V)
Au lieu de mourir



ÉPUISÉ EN VENTE ISOLÉE
DISPONIBLE UNIQUEMENT
EN COLLECTION COMPLÈTE.
COMMANDER LA COLLECTION ICI.

Sauf pour les exemplaires réservés
(contact par mail ou téléphone ci-dessous).

13 euros
Carte bancaire sécurisée

Expéditions aux adresses indiquées pour toutes destinations,
franco de port, sous enveloppe bulle.

   Cette dernière période du cinéma de Marguerite Duras est dominée par sa rencontre avec Yann Andréa. Après le sommet de réflexion politique et historique que venait de constituer Aurélia Steiner Vancouver (1979), elle s'enclôt avec lui dans le hall des Roches noires, là où fut conçue en 1974 La femme du Gange, sa première grande révolution formelle. À partir de L'homme sans qualités de Robert Musil, elle tourne d'abord Agatha et les lectures illimitées où un frère et une sœur se disent l'inceste; L'homme atlantique ensuite, visage de l'amant seul face à la mer, ultime méditation des pouvoirs et impuissances du cinéma jusqu'à l'aveuglement de l'écran noir: son dernier film, dit-elle. Une commande de la télévision italienne lui fera pourtant ouvrir encore la fenêtre magique en 1982 pour une élégie d'amour, Dialogo di Roma, l'Italie de sa formation littéraire en filigrane. En appendice, la transcription italienne de la bande sonore originale de Dialogo di Roma et sa traduction fidèle proposent la toute première version, inédite jusqu'ici, du texte écrit par Duras pour ce film.

  Un livret de 134 pages, 44 illustrations, 13 euros.



Cliquer sur les images pour les agrandir et les faire défiler.